2700$ de facture téléphonique à cause d’un traceur sur un oiseau !

Une équipe d’écologistes Polonais suivaient une cigogne nommée « Kajtek » à l’aide d’un dispositif de traceur GPS. Cependant, le 26 avril les scientifiques perdirent la trace de l’oiseau migrateur.

L’histoire aurait pu s’arrêter la, mais c’était sans compter sur la surprise réservée par la carte SIM. Quelqu’un a retrouvé le traceur et l’a démonté pour en extraire la carte SIM et l’utiliser. Résultat : une facture téléphonique de 2700$ !

Comme le rapporte IFL Science, Kajtek a été localisé pour la dernière fois dans la vallée du Nil Bleu au Soudan. Après avoir effectué avec succès son voyage annuel de 6 000 kilomètres en Afrique, le GPS a cessé d’émettre.

Les cigognes blanches ne sont pas en danger, bien que leurs habitats soient menacés. Les oiseaux passent les mois d’été, lors de la saison de reproduction, dans certaines parties de l’Europe centrale et méridionale – y compris en Pologne – au Moyen-Orient et en Asie centrale et centrale avant de se rendre en Afrique pour passer l’hiver.

Quand le traqueur GPS a montré que Kajtek avait arrêté de bouger, les chercheurs du groupe environnemental Grupa EkoLogiczna-EcoLogic-ont d’abord supposé que l’oiseau était mort. Ils avaient placé le tracker sur lui en avril 2017: une pratique «assez routinière», comme vous pouvez le voir par les nombreux marquages des cigognes blanches que le groupe publie sur Facebook.

C’est à partir du 26 avril que les choses commencèrent à devenir bizarres. C’est à ce moment-là que les scientifiques qui surveillaient le traqueur de Kajtek ont ​​remarqué que le signal de l’oiseau avait de nouveau commencé à bouger, faisant un trajet de 25 kilomètres avant de disparaître.

Puis, le 7 juin, EcoLogic reçu une énorme facture de la part de sa compagnie de téléphone. Selon le quotidien The Register, les chercheurs ont indiqués qu’une personne avait extrait la carte sim avant de se livrer à un véritable marathon des appels téléphoniques !

EcoLogic a déclaré à IFL Science qu’elle ne savait pas qui avait fait les appels, mais qu’ils devraient probablement payer la note de téléphone de leurs propres poches.

En moyenne, les cigognes blanches mesurent de 100 à 115 cm de la pointe du bec à la queue, avec une envergure de 155 à 215 cm qui leur permet de planer sur de longues distances pendant leurs longs trajets. Elles utilisent les courants ascendants pour limiter leurs efforts. En général, elles empruntent le Levant à l’est ou le détroit de Gibraltar à l’ouest.

Compte tenu du décalage entre la cessation de mouvement de Kajtek et le marathon téléphonique, il semble peu probable que cette magnifique bête ait été abattu juste pour que quelqu’un puisse mettre la main sur la carte SIM de son traqueur. Du moins, les chercheurs espèrent que ce n’est pas ce qui est arrivé !

En effet, ces dernières années nombre d’organisation de protection des animaux ont constaté que les animaux en dangers sont de plus en plus pistés à l’aide de dispositifs de traceur GPS…

De notre coté chez Traceur-gps.fr nous préférons utiliser du matériel adapté pour nos chiens et nos chats sans avoir de mauvaises surprises !